Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Lun 30 Mai - 0:07

Yop,

poussé par wordack et les autres joueurs de notre campagne actuelle (La malédiction de Stradh), je publie les résumés bardiques relatant nos aventures. Il s'agit ni plus ni moins des brouillons, des notes, des vers finement rédigés par Avaron Chantelame, un barde ne parlant qu'en vers dont l'un des buts est de créer une oeuvre légendaire qui perdurera bien après lui.

Toutefois, il attire à lui la plupart des ennuis du groupe et apparait étrangement plus courageux dans ses récits que dans les faits. Mais comme il le dit lui-même :

Il est normal d’enjoliver,
Ce qui pourrait être réalité.
Car il n'y a guère de vérité
Qui ne puisse être changée.

Bien entendu, il y a un peu de spoil et certains éléments peuvent parraître inexpliqués à la lecture pour des personnes n'ayant pas participé à la partie, ce n'est, heureusement, pas un résumé exhaustif.  Smile

Séance 1 :

À la recherche de ce Serguei
Alors je m’engageais.
Si en Barovie je devais partir dès l’aurore,
Je n’hésiterais pas pour l’épopée d’Elianor.

Mon enquête m’amena
Près d’un aubergiste peu courtois.
Or, par un heureux hasard,
Des personnes attablées,
Par mon idée de pressant départ,
Toutes étaient intéressées.

J’étais donc rejoint d’acolytes
Formant un groupe pour le moins hétéroclite.
Fairëniss, plein de malice
Sur lequel j’avais peu d’indice.
Alexander, le guerrier sans peur,
On devinait, sur son visage, son passé plein d’horreur.
Ilios, portant une tunique bien grosse,
Mais dont jamais rien, sa foi ne fausse.
Dorell, bien que d’apparence frêle,
Pour la nature, faisait lui aussi preuve d’un certain zèle.

À la réception d’une obscure lettre,
En marche nous dûmes nous mettre.
Dans la forêt étoilée du soir,
De retrouver son destinateur, nous perdîmes l’espoir.

Vint mon tour de garde,
Il était déjà tard,
Mais même pour un barde,
Tout ce brouillard,
Lorsque je le regarde,
Me paraît bien bizarre.

Révélant ma nature elfique,
Je réveille les autres, sans panique.
Mais le froid qui me pique,
Les pins exotiques.
Vers la Barovie mythique,
Nous avons trouvé le chemin unique.

Cela m’apparaît comme une évidence,
Dans cette forêt dense.
Il faut que l’on avance,
Sur cette route avec méfiance.

Les loups guident nos pas,
Sortir du chemin mènerait au trépas.
Le temps reste couvert,
Mais ce grand portail nous est ouvert.

Arrivé dans un village,
N’écoutant que mon courage,
Pour deux enfants en bas âge,
J’abattrai donc une créature pleine de rage.

En entrant dans le manoir qu’ils m’indiquaient,
La cave au monstre alors je cherchais.

À la recherche d’indices,
Le bon Fairëniss,
Libéra un ectoplasme
Que je repoussai d’un spasme.

Le bougre en gardera une cicatrice
Mais déjà je gravis les marches de la bâtisse
Pour retrouver avec enthousiasme,
Le spectre que j’abattis non sans sarcasme.

La maison, elle aussi, pleine d’esprits,
Nous révéla le corps des deux enfants ayant péri.
C’est désormais vers la cave,
Que nous allions, braves.

Séance 2 :
Alors que nous nous reposions pour nous détendre
Disparut Ilios le tendre,
Perdu dans les méandres
D’un miroir qui engendre
Izar, serviteur de Lathandre.
Toutefois, lassés de l’attendre,
Il nous fallait descendre
Pour affronter des scolopendres.

En découvrant leur tombeau respectif,
Nous y replacions le corps des enfants chétifs.
Dans un mouvement collectif,
Nous avancions, craintif.
Des chants répétitifs
Semblaient être notre objectif.

Après la fouille de pièces en pagaille,
Nous fîmes quelques trouvailles.
Nous avions besoin de tous les détails,
Pour être de taille.
Au détour d’un couloir, des goules nous assaillent.
Aucune ne survit à la bataille.

Rapidement, d’un danger plus grand,
J’alerte mes compagnons, bienveillant.
D’un orbe à l’aspect inquiétant,
S’échappent trois spectres revenants.
Nous les repoussions en un instant
Mais déjà reprenaient les chants.

Plus bas nous attend quelque chose d’atroce.
Guidant le groupe, descendre le premier, j’ose.
Près d’un autel, je plonge, véloce,
Pour révéler ceux qui chantaient en prose.
Les ossements s’unissent alors pour former un colosse.
S’en suit un combat grandiose.
Alexander brise la créature féroce
Par mes encouragements virtuoses.
Il semblerait que le tas d’os
Ai enfin eut sa dose.

Nous en allant, notre retour j’abrège
Et repère une issue qui, nos pieds, allège.
La pièce, toutefois, est remplie de piège
Et la maison se désagrège.
Agissant en fin stratège,
Mes compagnons je protège
De ce curieux sortilège,
De ce morbide manège.
Sortant enfin, nous avons le privilège
De rencontrer celui qui sur ces terres siège.
Du château s’échappe un florilège
De chauve-souris formant un sinistre cortège.
Nous comprenons alors notre sacrilège
Lorsque devant nous, son corps s’agrège.

Séance 3 :
Alors assaillit de chauve-souris,
S’approche, nous maudit,
Nous ordonne de partir d’ici,
Le comte de Barovie,
Créature de la non-vie.

Mais respirant encore, je souris,
Puisqu’alors je me dis
Que je dois, en partant d’ici,
Partager mes contes de Barovie,
Créateurs de mon envie.

Reprenant mes esprits,
Izar ne répondit,
Je le croyais pourtant près d’ici.
Il aurait par le comte été ravi,
Je doute de sa survie.

Dans un village obscur,
Nous pansâmes nos blessures.
Tout autour, sur les murs,
Je remarquais des griffures,
Signe de mauvaise augure.

Soudain entre deux masures,
Le silence se fracture.
Les pleurs défigurent
Une femme ayant perdu sa progéniture.
Mais, tous, savons ce que cela préfigure.

À l’auberge, couverte de salissure,
Des Vistanis nous reçurent.
Joyeux, ils ont fière allure.
À l’écart, le fils du bourgmestre impressionne par sa stature.
Ismark Kolyanovich semble toutefois plein de droiture.

Alors que les Vistanis toujours gloussent,
Ismark nous parle à tous,
D’Ireena, sa sœur rousse.
Nous venions initialement à sa rescousse,
Avant d’avoir des monstres à nos trousses.

Aussi, à leur manoir il nous pousse.
Mais en la voyant, je suis pris d’une secousse.
Je m’attendais à avoir la frousse
D’une vieille malade qui tousse,
Or, j’aperçois des courbes douces
Et une beauté qui m’éclabousse.

Du vieux bourgmestre nous découvrons le corps,
Que nous enterrons dès l’aurore.
D’un air triste, sa mémoire j’honore
Alors qu’au détour d’un accord,
Le soleil chasse brièvement la mort.

Ces rayons que j’abhorre,
Bien que mes compagnons revigorent,
Seront éloignés sans efforts
Par l’étrange sort
Qui règne dehors.

Cette ville ne recèle aucun trésor
Et mon art, une fois encore,
La populace ignore.
Nous marchons donc, sans remord,
Vers Vallaki plus au Nord.

Suivis d’Ireena et son frère,
Nous stoppons près de l’étang de Tzer.
C’est alors un plaisir de distraire
Par ma musique légendaire
Un campement de Vistanis, solidaires.

Là, Madame Éva se pose en amie
Et nous informe, avec esprit,
Des diverses prophéties
Concernant notre compagnie.
J’entends bien user de ces appuis,
Pour orner mon récit.

Reprenant la route dans les bois,
Un corbeau-garou se présenta.
Ses créatures et lui nous aideront parfois.
Leurs pattes crémeuses m’inquiétaient toutefois,
Je n’avais guère confiance en ce que le corbeau-narra.

Au détour d’un moulin,
Des sorcières aux sombres desseins
Nous conduisîmes au déclin
Grâce à Dorell et ses éclairs soudains.
Nous reprîmes ensuite notre chemin.

Devant nous s’étend,
Un nouvel étang.
Un homme, inquiétant,
Se débarrasse, en la maltraitant,
D’une Vistani qui est tant
Sonnée, près des flétans,
Qu’elle ne remarque pas mon sauvetage compétent.
Il eut été embêtant
Que nous n’arrivions pas à Vallaki dans les temps.

Séance 4:
Dans la ville nous entrons,
Après avoir fait aux gardes forte impression.
Direction la taverne pour plus d’informations
Sur l’objet de ma mission.

La ville est dans une dangereuse situation
Depuis la récente disparition,
D’ossements dans la région.
Il faudrait que nous enquêtions à l’occasion.

Pas le temps de finir notre discussion,
Des gardes encerclent la maison.
Par ma prompte réaction,
En fuite, nous les mettons.

Inutile de rester dans les environs,
Cela pourrait prêter à confusion.
Au camp des Vistanis nous allons
Pour faire de notre récompense la perception.

D’après Dorell le bon,
Des vignes de la région,
Nous devrions faire l’inspection,
L’épopée d’Élianor serait au bout de cette investigation.

Pourtant guidé par mes airs de violon,
Sur la route nous tombons,
Sur des druides pleins de corruption et de prétentions.
Ils mourront dans la désillusion.

En fouillant le pavillon,
Pas de traces d’une quelconque chanson,
Mais peine nous nous reposons
Qu’au loin, attaque le Baron.

Séance 5:
Le comte arriva, avec son cauchemar,
Sur une colline où nous attendait la gloire.
Dans un fracas d’une intensité rare,
Il eut été tentant de sombrer dans le désespoir.

Mais par ma présence oratoire,
De nouveau prêt à écrire l’Histoire,
Je me faisais un devoir
De les conduire à la victoire.

De retour au vignoble, le soir,
Sur mon épopée je pouvais m’asseoir…
Mais sur le carnet donné par le vieillard,
Nous apprîmes plusieurs informations notoires.

Il y est surtout mentionné,
Le nom de Serguei,
L’homme que je cherchai.
Il serait du baron, le frère cadet.

Venu, lui aussi, en Barovie habiter,
Il aurait conquis de son frère la bien-aimée.
Laissant anéanti ce dernier
Sans espoir de la regagner.

Le comte courroucé,
À son ire se laissa aller.
Pour un amour condamné,
Il aurait son âme damnée.

De Vallaki, il nous fallait prendre la trajectoire.
Probablement encore dans les mémoires,
Je nous confectionnais des déguisements illusoires
Pour rendre visite à celui au pouvoir.

Captivant sans mal mon auditoire,
Nous entrions dans le manoir.
Mais bien qu’avec le baron très bavard,
Il me fut impossible de mes compagnons couvrir le bazar.

Son bras droit avait péri d’une mort sûre par poignard
Et de plusieurs serpents les morsures se faisaient voir.
Mes compagnons avaient tué un obscur adepte de magie noire.
Partisan de la torture, il aurait rendu fou le gouverneur par son art.

Séance 6:

En enquêtant sur les ossements disparus,
Nous trouvâmes la trace d’un individu.
Un fossoyeur en otage retenu,
Par des vampiriens dans son grenier entretenus.

Une fois les os rendus,
Le calme semblait revenu.
Il ne nous fallut pas une heure
Pour recevoir une invitation de Dame Wachter.

La veuve souhaitait nous avoir à ses côtés,
Lorsqu’elle prendrait le contrôle de la cité.
Ses liens avec le Comte ont été explicités,
Dans ma recherche elle pourrait être un allié.

Nous partîmes alors pour une mission plus importante.
Bien que je possède une force mentale très puissante,
Celle de mes compagnons est bien loin d’être équivalente.
Nous devions donc détruire la menace grandissante,
De sorcières qui, les rêves, hantent.

Les trois vieilles décadentes,
Un peu trop confiantes,
N’achevèrent pas mes amis gisant dans les fientes,
De poules encore fumantes.

Par quelques notes transcendantes,
Aidé de Dorell et ses créatures sifflantes,
Nous sauvâmes nos compères de leur posture handicapante,
Pour enfin balayer les sorcières agaçantes.

À défaut de l’enfant avoir pu sauver,
Je me trouvais un nouveau compagnon.
Cracra le crapeau tâcheté,
Semblait me fournir une étrange inspiration.
Prêt à Vallaki rentrer,
Nous devions y retrouver une certaine commémoration.

La fête du Soleil embrasé,
Dont le nom,
Ne laissait présager,
Rien de bon,
Était parfaitement orchestrée,
Par le baron.

Présageant sa trahison,
Je prévins mes compagnons.
Ils ignorèrent donc leur désillusion
En constatant que j’avais raison.
Par les gardes encerclés,
À réagir, je fus prompt.

Un carreau très-flou et mortel
Stoppa le baron dans ses ordres.
Le pique en son cœur cruel,
Le força à, de douleur, se tordre.

La populace,
Las,
De celui se prenant pour son roi
De droit,
Se retrouverait bientôt, à son plus grand dam,
Avec une Dame.
En espérant que, le coup, cela valait,
Il y aura beaucoup de chose à faire avaler.

De celui possédant en mains toutes les cartes
Nous reçûmes très tôt,
Une de ces invitations que seuls les fous écartent,
Le Comte nous convie en son château.


Générateur d'insultes:

Lancer 3D20 ou 2D20 et 1D10, consulter chaque colonne. (1 et 2 indique s'il faut se référer à la première ou la deuxième dizaine de la troisième colonne car toutes les insultes ne vont pas parfaitement ensemble sinon Wink )

Dans l'ensemble ça marche bien et on peut aisément modifier un peu les dés et l'ordre des mots pour que l'insulte soit encore meilleure !

1 Fétide...........Maraud (2).........À/De bil
2 Pestilentiel....Crapaud (2)........À/De glaise
3 Ignoble........Panse (1)............À/D’hypocrisie
4 Puant...........Soufflet (2).........À/De merde/Pisse
5 Face de........Cervelle (2).........À/De vomis
6 Vil...............Paquet (1)...........À/D’amertume
7 Infâme.........Baril (1)..............À/De venin
8 Fils de..........Sac (1)...............À/De chair
9 Immonde......Truie (2)............À/De pus
10 Énorme.......Derrière (1 ou 2).À/De foutre
11 Indigne.......Démon (2)..........Misérable
12 Violeur de....Puits (1).............Sans fond
13 Détestable...Éponge (1)..........De mauvaise vie
14 Rebus de.....Vessie (1)...........De basse-cour
15 Baiseur de...Serpent (2).........Des marais
16 Écœurant....Mine (1)..............Sans cœur
17 Arrogant.....Poche (1)............Vérolé
18 Repoussant.Flot de (1)...........Abject
19 Avaleur/cracheur de...Volatile (2)...De petite vertu
20 Relent de....Aspirateur (1)......Sans gêne


++


Dernière édition par captainfire le Dim 4 Sep - 15:13, édité 14 fois
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Soizic le Lun 30 Mai - 3:21

Chaque partie nous démarrons.
Avec le récit d' Avaron,
Ses vers sont un tel bonheur,
Que nous partons sans peur.
Avaron rime comme il respire,
A tel point qu'il nous inspire.
C'est de tout coeur que nous te disons
Merci pour toutes tes oraisons.

Je suis très contente que tu aies mis en ligne tes textes, afin que nous ne soyons pas les seuls à en profiter  Very Happy

avatar
Soizic

Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 54
Localisation : Lyon 8ème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Lun 30 Mai - 8:35

Prochaine étape : des alexandrins :-)
Excellent ton résumé (mais bon c'est Izar, avec un seul z, hein^^).
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Lun 30 Mai - 12:28

Magnifique, Soizic ! Shocked
Et Archi je vois pas de quoi tu te plains (  Razz  ), regarde bien... Laughing
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Lun 30 Mai - 22:48

Ta poésie est si riche que je crois voir double Very Happy
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Cromwix le Mar 31 Mai - 2:25

Je comprends mieux pourquoi ça s'appelle Le Coin des Bardes, par ici... ^^
avatar
Cromwix

Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 37
Localisation : Du côté de Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Mar 31 Mai - 9:12

Avaron, notre bon barde,
De mots plus acérés
Que l'épée
L'ennemi larde.

Que Lathandre le garde !
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Soizic le Mar 31 Mai - 20:26

Apparemment, nous sommes plusieurs à bénéficier de l'inspiration bardique d' Avaron Very Happy
avatar
Soizic

Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 54
Localisation : Lyon 8ème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Mar 31 Mai - 21:33

Je créé des vocations ! ^^
N'ayez crainte, je fournirai des instruments à ceux qui survivent à notre périple Wink

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Jeu 16 Juin - 17:26

Séance 3 ajoutée Wink

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Jeu 16 Juin - 17:34

Les pattes crémeuses à la corbeau-narra Very Happy
Elle vient de loin celle-là, mais j'adooooore !
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Jeu 16 Juin - 18:57

Héhé, une blague que j'avais faites sur le moment, la fois où tu n'étais pas là tongue

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Jeu 16 Juin - 18:58

J'espère qu'elle t'a valu l'inspi !!!
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Jeu 16 Juin - 19:17

Même pas !
Ce MJ laisse vraiment à désirer... Laughing

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Archi le Ven 17 Juin - 8:30

C'est clair, nan mais vraiment ! En plus on prend que 2 niveaux par séances, c'est la lose Very Happy
avatar
Archi

Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 40
Localisation : Thil (01)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Dim 10 Juil - 14:51

Ajout des deux dernières séances en date et de mon générateur d'insultes désuètes... Razz

À la prochaine, violeurs de démons de basse-cour ! Wink

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par captainfire le Dim 4 Sep - 15:14

Séance 6 et sa métaphore filée ajoutée Wink

_________________
Je suis un suppôt de Zitoire !
Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
avatar
captainfire

Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Garibaldi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé Bardique de "La malédiction de Stradh" par Avaron Chantelame et Générateur d'Insultes !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum